Écrit par

USA, 2nd part : Du Colorado au Montana

Amérique du Nord, Etats-Unis, Le carnet de bord| Vues: 1822

Il faut croire que la raison l’a emporté sur la passion, nous avons laissé tomber le triathlon Xterra de Nederland…enfin, non pas seulement par raison puisque la patte de dérailleur s’est faite attendre et nous n’avions pu reprendre la route d’Aspen que deux jours avant le triathlon. Et aussi parce qu’entre temps, nous avons rencontré Larissa, une cycliste pro qui participe à toutes les courses cross-country des alentours, et qui nous a parlé d’une super course VTT dans une station de ski du Wyoming…

Après réflexion, il est clair que nous ne sommes pas assez entrainés pour réellement apprécier un triathlon en ce moment, Vincent cours avec des douleurs, Sophie ne court plus à cause de ses genoux… Nous ne nageons qu’occasionnellement…bref, une course de VTT sera certainement beaucoup plus appropriée et fun !

Nous nous rendons tout de même à Nederland puisque nous avions fait envoyer quelques colis au Post office du village, puis reprenons la route en direction de Winter Park, en passant par le col de Rollins, un col qui nous donnera du fil à retordre entre son chemin défoncé, sa météo capricieuse et ses tunnels ensevelis qui nous obligent à les contourner et à pousser les vélos ! Ca nous rappelle notre bon vieux Pérou, tient ! Mais nous sommes récompensés par des paysages magnifiques !

Dans la descente qui nous mène à Winter Park, Sophie re-casse sa patte de dérailleur !!!  Incroyable, deux fois en 10 jours alors que cela n’était jamais arrivé avant…
Vincent, qui avait pris de l’avance remonte 10 minutes plus tard et trouve Sophie, assise dans la terre, les mains pleine de graisse et le visage décomposé …

J’en ai maaaarrrrre ! ça a re-pétééééé …

Mais nann… la poisse, qu’est-ce t’as foutu ?

Bah rien justement !!!

Heureusement, un 4×4 passe par là et Sophie grimpe dedans avec son vélo… Après une rude journée, nous sommes attendus dans un charmant chalet de Winter Park par Emil et Marge, un couple de retraités adorable, qui nous reçoit comme des rois ! Apéro, dîner exquis, lit douillet, douche chaude et petit-déjeuner de champion… Le bonheur !
On ne veut même plus penser à ce foutu dérailleur, mais juste profiter de l’instant présent.

Lendemain matin, retour à la réalité, nous nous rendons dans les quelques magasins de vélos de la station, sans grande conviction, nous imaginons bien qu’ils n’ont pas la pièce de rechange. Et nous avons raison.

Nous faisons du Stop jusqu’à SteamBoat, prochaine ville où nous pourrions avoir plus de chance…
Et cette fois-ci, nous trouvons la pièce de rechange avec beaucoup plus de facilité, ouf !
SteamBoat est une de ces petites villes du Colorado où il semble bon vivre, avec une station de sports d’hiver et de nombreux chemins de VTT et de randonnée… D’ailleurs, nous nous imaginons bien dans l’un de ces beaux chalets sur les versants des montagnes …

Avec cette course de VTT en tête, nous devons rejoindre Jackson Hole dans le Wyoming au plus vite, il y a tout de meme une grosse portion de plaine aride à traverser…et franchement du désert, on en a assez bouffé en Amérique du Sud, ça ne nous fait plus rêver, surtout par cette chaleur. Nous décidons donc de sauter cette partie monotone. Nous imaginions devoir faire cette portion de quasi 500 bornes en plusieurs stops et sûrement 2 jours…mais la chance nous sourit encore !

 Pensée pour Mamie Janine qui  fait du bon boulot de là-haut !  

Nous tombons sur un gars hyper sympa qui part randonner dans les montagnes à seulement une bonne centaine de kilomètres de Jackson Hole ! Nous passons donc plusieurs heures ensemble pour notre plus gros stop du voyage : 450 km ! Il nous laisse à Pinedale où nous passons la nuit avant de terminer la route jusqu’a Jackson le lendemain.

Nous sommes accueillis à Wilson, à quelques kilomètres de Jackson, par Christine et Jeff (Warmshower). Jeff nous emmène sur l’un de ses parcours VTT favoris, en guise « d’entrainement » pour notre course qui aura lieu dans 2 jours !

Après une bonne journée de repos, nous mettons en route direction Grand Targhee Resort, la station de ski qui accueille l’évènement.

Résumé du Week-end et de la course VTT par ici 

  

Comme vous aurez pu le lire dans ce résumé, ce week-end aura été l’un des meilleurs moments de ce voyage ! Nous repartons reboostés, encore plein de belles choses nous attendent avant de rejoindre la Canada.

Mais avant de pédaler dans le parc national Grand Teton, un petit détour par Teton Village s’impose…en effet, avec notre bol légendaire, nous avons rencontré le manager de la Station et il nous offre tout naturellement deux Pass pour le Bike Park, avec location des vélos, équipements et remontées mécaniques pour une journée de Downhill !!! Mais quel Pied !

Allez, cette fois, il est vraiment temps de remettre en route ! Nous traversons d’abord le superbe parc national de Grand Teton, nous avons la chance d’avoir une journée claire, dégagée de la fumée des incendies qui sévissent aux alentours, pour pouvoir profiter de cette chaine de pics montagneux et des lacs qui la borde.

Puis, nous enchainons avec le célèbre Yellowstone… Des geysers, des sources chaudes de toutes les couleurs, des lacs bouillonnants… Un patrimoine naturel incroyable et unique, malheureusement beaucoup trop fréquenté, ce qui lui donne parfois cette impression de Disneyland…

Après « l’autoroute » de Yellowstone, nous ne sommes pas mécontents d’enfin rejoindre la Great Divide Mountain Bike Route (GDMBR), cette fameuse piste de VTT qui traverse les Etats-Unis du Canada au Mexique en passant par les Rocheuses. Nous quittons les routes, les picks-up et les camping-car démesurés, pour retrouver le calme, les biches et quelques Cyclotouristes qui vont vers le sud. Cette piste est très prisée durant les mois d’été et 90% des cyclistes qui l’empruntent partent du Canada pour descendre jusqu’à la frontière Mexicaine. Nous y faisons d’ailleurs quelques belles rencontres, notamment dans un ranch spécialement aménagée l’été pour accueillir gratuitement les cyclos de passage ! Nous enchaînons de grosses journées vélo avec une moyenne de 80 à 120 km par jour.

Plus nous remontons, plus les incendies deviennent préoccupants, le Canada et particulièrement la Colombie-Britannique sont très touchés, avec à ce jour plus de 500 incendies en cours.
Aussi, ici dans le nord des USA, les incendies vont bon train, il y en a entre autres dans le parc National des Glaciers, ce qui nous dévie de notre plan de route initial. Certaines portions de la GDMBR sont fermées.
L’atmosphère est parfois très enfumée, en fonction du sens du vent, Vincent y est plus sensible à cause de son asthme. Espérons que ce ne soit pas trop embêtant dans les jours à venir…

La frontière n’est plus qu’à une journée de vélo …

On se retrouve donc en direct du Canada dans quelques jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.